Itinéraire 9

LLEIDA - PYRÉNÉES (550 km approx.)

Comtés : Segrià / Noguera / Pallars Jussà /Alta Ribagorça / Val d’Aran / Pallars Sobirà

1. Lleida

À voir :

Vous commencez un itinéraire extrêmement intéressant qui vous emmènera à parcourir une grande partie des Pyrénées catalanes. Et vous commencerez dans la ville de Lleida (122 000 habitants), la capitale de la région de Segrià. L’image de Lleida est superbe si vous la regardez de la rive gauche de la rivière Segre juste avant de traverser le pont Nou (nouveau pont). Le ruban d’argent de la rivière bordée d’un parc jardin et en arrière-plan l’imposant, fier, compact, de l’horizon de la Seu Vella avec son beffroi dominant (le plus élevé en Catalogne), et au milieu de la vieille ville de Lleida qui occupe la pente entre la rivière et la colline rocheuse du château et la Seu Vella. Cette ville antique a été fondée par les ibériques (IVe siècle avant J.-C.), romanisée (Ier siècle), occupée par les Sarrasins (VIIIe siècle) et devint finalement partie du domaine catalan (Xe siècle).

Un itinéraire idéal à travers la vieille ville de cette ville noble peut être commencé par l’arc del pont (ancienne porte d’entrée de la ville) et d’apprécier la statue des deux héros et les dirigeants des Ilergetas contre la domination romaine (Indíbil et Mandoni), puis marcher le long de la Carrer major (rue principale), visitez le Palau de la Paeria du XIIIe siècle (hôtel de ville actuel). Vous pouvez également accéder au vieux séminaire, au palais épiscopal, à l’ancienne église de Sant Llorenç (13ème siècle), à l’ancien hôpital de Santa Maria (aujourd’hui Institut Estudis Ilerdencs), à l’église romane de San Martí et au Musée diocésain de Lleida. Ce qui est intéressant, c’est que Lleida possède deux cathédrales: la Seu Vella et la Nouvelle Cathédrale néoclassique construite au XVIIe siècle.

Préservant le meilleur pour la fin, la couronne de notre circuit est le joyau de Castell et de la Seu Vella sur le sommet de la colline, maintenant très bien restauré, après des siècles de dévastation, de ruine et de transformation en casernes militaires. L’ensemble est impressionnant: le Castell de la Suda (château sarrasin), la Seu Vella ou la cathédrale de Santa Maria consacrée en 1287, Temple roman avec des agrandissements ultérieurs dans le style gothique. Le cloître gothique de dimensions gigantesques se distingue par une vue spectaculaire sur la ville et la rivière Segre. Depuis le cloître, vous pouvez vous prolonger vers le beffroi octogonal immense et imposant avec vue sur les vastes terres plates de Lleida et Pla d’Urgell. Il était dans cette cathédrale où le mariage a été célébré entre le comte Ramon Berenguer IV de Barcelone et Peronella fille du roi d’Aragon, de grande répercussion historique pour notre pays. Visitez le site web de l’hôtel de ville : www.paeria.cat

Logement :

Hotel Real Lleida (Lleida)***
Hotel Zenit Lleida (Lleida)****
Hotel Nastasi & Spa (Lleida)****

2. Balaguer

À voir :

Une fois que vous avez salué et exploré la capitale, prenez la C 12 jusqu’à Balaguer, qui monte plus ou moins au cours du fleuve Segre. Vous traverserez la région de Segrià et à droite vous aurez la région de Pla d’Urgell. Ils sont à la fois des terres plates, un peu monotones avec quelques plateaux secs et des collines semi-désertiques, qui il y a des siècles étaient pauvres terres arides, sauf les vallées près des rivières qui ont produit du blé et des noix. Mais l’effort humain tout au long des deux derniers siècles pour apporter l’avantage de l’eau par des travaux hydrauliques puissants (canaux et fossés) aux terres ensoleillées de Lleida a complètement changé le paysage de ces plaines. De vastes extensions de milliers d’hectares de terres sont maintenant consacrées à la culture des potagers, du maïs, des arbres fruitiers (fruits sucrés) et de la vigne avec le nom propre du D.O. (Costers du Segre). Les terres sèches et les steppes continuent à cultiver les olives, les fruits secs (amandiers) et la vigne, quelques céréales, et en général les cultures qui résistent le mieux au climat sec, chaud et peu pluvieux de la dépression catalane centrale. Le paysage que vous verrez répond à ces faits.

Vous arrivez à la ville du Balaguer, qui est la capitale (13 500 habitants) de la région de la Noguera. Balaguer a une ressemblance avec l’horizon de Lleida: au pied de la rivière Segre, large et bien jardiné, et regardant vers l’Ouest, la plus vieille ville s’étend le long des pentes de deux collines irrégulières mais avec des pics plats. Les monuments les plus emblématiques de la ville sont sur le dessus : d’une part, l’église gothique de Santa Maria (XIVe siècle) avec un imposant clocher octogonal, a été déclaré un monument historique-artistique, le long mur de la vieille ville avec un sentier pédestre, et d’autre part , le château Formós construit par les Sarrasins et transformé plus tard en résidence des comtes d’Urgell et de l’église de Sant Crist de Balaguer. Le centre de Balaguer est la place à arcades, grande, agréable et gracieuse. Visitez le site web de l’hôtel de ville : www.balaguer.cat

Le Train des Lacs (Balaguer – La Pobla de Segur)

Pendant quelques jours dans les mois de juillet à octobre, un train touristique familier et pittoresque appelé « El Tren dels Llacs » part de Lleida à la Pobla de Segur (90 km). Nous suggérons la possibilité de prendre ce train à Balaguer (le seul arrêt de son chemin) et profiter sans soucis un voyage de style Harry Potter qui, suivant le cours de la rivière Noguera Pallaresa, nous transportera dans les Pyrénées. Vous traverserez des falaises spectaculaires de calcaire, des montagnes rocheuses, des collines, des berges de rivière, des forêts et vous pourrez voir quatre des plus beaux et grands lacs de la zone (Lac de Sant Llorenç de Montgai, Camarassa, Terradets et Sant Antoni). Tout cela à travers 41 tunnels et en traversant 31 ponts. Il est possible d’y aller et de revenir en une journée en réservant les heures centrales de la journée pour visiter la ville de destination: La Pobla de Segur.

Une fois de retour à la station d’origine: Balaguer, si vous avez pris le voyage de chemin de fer, vous devrez retourner à votre itinéraire et prendre la C 12 à La Pobla de Segur. Cependant, vous devriez vous arrêter à les Avellanes pour visiter le Monastère de Santa Maria de Bellpuig de les Avellanes fondée au XIIe siècle et qui a été habité sans interruption pendant 650 ans. La station est magnifique et la plus belle. Les points saillants sont le cloître roman et la Basilique gothique qui à l’époque était le Panthéon des comtes d’Urgell. A l’heure actuelle, il est parfaitement restauré, jardiné et dispose d’une auberge ouverte au public. L’environnement est idyllique, feuillu, très confortable et plein de paix.

Àger

Continuez votre itinéraire sur la même C12 et vous arriverez au village de Àger. Ce village était un centre du vicomte et est situé sur une colline et dans une large vallée au pied de l’impressionnant massif rocheux du Montsec, comme un mur qui va d’est en ouest. L’église collégiale romane de Sant Pere remonte au XIe siècle. La tour défensive et le cloître, les éléments sculpturals et les peintures romanes font de ce monument une exposition importante de l’art médiéval.

Une autre attraction de Àger est le Parc Astronomique Montsec-Centre d’observation de l’univers de la Generalitat de Catalunya créé pour la recherche, la formation et la diffusion de la science, en particulier l’astronomie. Il dispose d’une coupole mobile de 12 m de diamètre, d’un parc de télescopes et d’une exposition permanente d’astronomie, etc. La faible pollution lumineuse et les nuits claires font de Montsec l’un des meilleurs cieux au monde pour l’observation sidérale. Assis là et en prenant la vue, un plaisir pour les yeux, avec télescope une nuit étoilée ou avec la lune, voyageant autour des planètes, des étoiles et des nébuleuses… peut-être une expérience émotionnelle et scientifique mémorable. Recommandé de gagner et de maintenir le respect de notre petite planète qui est notre village dans l’univers !

Après l’expérience scientifique, vous pouvez continuer votre voyage sur la C12 suivant le long, désolé et infructueux mur de la Montsec jusqu’à ce que vous arrivez à la C13 et entrer dans la gorge de Terradets qui est un cran dans la chaîne de montagnes Montsec, étroite, mais de hauteur colossale où la rivière Noguera Pallaresa coule. Magnifique passage. À ce stade, vous entrez dans la région des Pyrénées du Pallars Jussà. Passé cette étroite gorge la vallée s’élargit et se reflète dans le lac (barrage) de Terradets. Vous continuerez à Tremp, capitale de la région. Si vous avez envie, vous pouvez faire un détour, en traversant le barrage de Terradets et conduire jusqu’au petit village de Llimiana prenant la LV 9121. Perché sur une falaise rocheuse, c’est une bonne tour de guet au-dessus de la rivière, du lac, des gorges et du bassin Tremp. Un village médiéval, avec une histoire silencieuse mais éloquente.

Tremp

Avec ces 5 000 habitants et axe de toute la région, a un noyau médiéval appréciable. La Plaça de la Creu (avec une belle croix de pierre sculptée) la Basilique de la Mare de Déu de Valldeflors, les tours de la vieille muraille sont quelques-uns des nombreux sites historiques qui méritent d’être visités.

Logement :

El Palauet de la muralla (Balaguer)**
Hotel Santuari (Balaguer)**
Monestir de les Avellanes (Os de Balaguer)***
Hotel Terradets (Cellers)***

3. La Pobla de Segur

À voir :

En quittant Tremp, vous suivez le long de la C 13 jusqu’à  Pobla de Segur, en suivant la rive du lac ou du barrage de Sant Antoni, considéré comme la plus grande surface d’eau douce de Catalogne (972 ha).

La Pobla de Segur est un village médiéval typique entouré d’imposantes montagnes rocheuses. Vous pouvez visiter les bâtiments les plus emblématiques, y compris la spectaculaire Casa Mauri, un bâtiment moderniste et un jardin qui est actuellement le siège de l’hôtel de ville. Aussi à l’entrée de ce village il y a le confluent des fleuves Flamicell et Noguera Pallaresa et le commencement du barrage ou du lac de Sant Antoni. Dans ce lac, vous pouvez pratiquer toutes sortes de sports nautiques, la randonnée, l’observation de la faune, etc. Visitez le site web de l’hôtel de ville t: www.lapobladesegur.cat

Logement :

Hotel Solé (La Pobla de Segur)***

4. Senterada

À voir :

Votre Itinéraire suivra direction nord le long de la N 260 jusqu’à Senterada à côté de la rivière Flamicell.

À Senterada, nous vous suggérons de faire une excursion dans le petit village de Capdella en suivant la Vall Fosca qui est celle de la rivière Flamicell. Vous suivrez la L 503. Il ne faut pas dire que le paysage change à mesure que nous montons la montagne (1 100 à 1 300 m d’altitude). En Capdella vous devez demander une visite guidée au Musée hydroélectrique de Capdella pour comprendre l’exploit épique qu’il a représenté au début du XXe siècle (1911-1914) pour entreprendre les travaux d’ingénierie hydraulique les plus ambitieux et les plus pionniers dans l’ensemble de État l’espagnol. Pharaonique travail pour la période avec la contribution de milliers de travailleurs, la construction de routes d’accès, chemins de fer, le forage des lacs et la construction de tunnels communicants à 2 200 m de hauteur, canalisation d’eau, centrale électrique avec des turbines et de l’électricité génération pour la fourniture d’électricité à la capitale Barcelone et les zones industrialisées, juste avant le déclenchement de la première guerre mondiale, lorsque l’arrivée du charbon anglais, une source d’énergie indispensable pour l’industrie catalane, a été soudainement interrompue. C’est une leçon de maître en science, politique, économie, histoire et sociologie à haute tension!!

Ensuite, nous vous proposons de suivre la L 503 et d’atteindre le lac du réservoir de Sallent à 1 800 m d’altitude, qui est un endroit sans issue. Là, vous pouvez prendre le téléphérique (il ne fonctionne que les mois d’été) qui vous lèvera en 15 minutes à Estany Gento à 2 200 m d’altitude qui est le réservoir qui régule le système de communication des tunnels des lacs et des piscines supérieures décalés et unis par un ensemble de tunnels qui assurent le flux nécessaire pour produire l’énergie hydroélectrique de l’immense centrale hydroélectrique réversible de Sallent.  Là-haut vous êtes déjà dans le Parc National de Aigüestortes et Sant Maurici. L’endroit a le cadre spectaculaire, rocheux, granit, la géologie minérale nue, bien préparée et indiquée pour quelques randonnées de faible difficulté. Vous pouvez suivre les principaux lacs (Estany Tort, Mariola, la Colomina et de Mar) et se reposer un peu dans l’abri Colomina, après avoir pris une trempette, si vous osez, dans un de ces lacs transparents. Vous pouvez également marcher le long de la voie verte du Carrilet (petit chemin de fer) (5 km).

5. Pont de Suert

À voir :

Une fois que vous avez terminé votre excursion à travers la Vall Fosca, vous pouvez suivre votre itinéraire en revenant à Senterada et en se tournant vers Pont de Suert sur la N 260. Cette route est relativement longue (28 km) et sinueuse (port de Creu de Perves 1 335 m) car elle traverse d’est en ouest. Vous êtes obligés de prendre ce chemin pour aller à l’autre grande vallée de la rivière de pont de Suert.

Pont de Suert est la capitale avec 2 000 habitants de la région de Alta Ribagorça et est dans la vallée de la rivière Noguera Ribagorçana. Le village des Pyrénées, qui a sa prospérité très liée aux grands travaux hydroélectriques d’exploitation de la rivière (barrage d’Escales). L’église paroissiale de l’Assumpció (1955) est une œuvre moderne dans laquelle les formes ovoïdes se démarquent.

Vall de Boí

Ensuite, nous suggérons un voyage à la Vall de Boí, le long de la L 500. Cette vallée, popularisée et accessible grâce aux travaux hydroélectriques de Noguera Ribagorçana, est célèbre à la fois pour la surprenante variété de ses eaux minérales et pour les nombreux villages avec leurs petites églises du plus pur style roman-lombard avec peintures élancées, beffrois et prodigieuses (XIe-XIIe siècles). Les églises et les clochers ont été joliment restaurés et les peintures et sculptures originales ont été transportées au Musée national de Catalogne à Barcelone, mais il y a des répliques dans certaines églises. Nous vous conseillons de prendre le circuit suivant: Santa Eulàlia d’Erill la Vall, Sant Joan de Boí, St. Climent de Taüll, Sta. Maria de Taüll, St. Feliu de Barruera, Durro et Sta. Maria de Cardet. Ils sont tous proches les uns des autres. Cette vallée a été déclarée site du patrimoine mondial par l’UNESCO (2000). Pour commencer, il est fortement conseillé de faire une visite d’illustration au Centre Roman de Erill la Vall pour découvrir la singularité, la beauté et la richesse de ces églises dans leurs aspects architecturaux, esthétiques, artistiques, sociaux et religieux. Sous une apparence de simplicité, ils cachent un design, une perfection, une maîtrise d’une ambition très élevée. Pouvez-vous imaginer les gens du XIIe siècle, chargés de tant de travail, d’impôts, de fatigue et de préjugés, entrant dans leur église en pierre bien aménagée avec des colonnes solides, des dimensions spacieuses, peintes avec des couleurs vives et des scènes de vie éternelle? Quel effet devrait-il produire dans leurs esprits? Faites un test: allez à l’église de St. Climent de Taüll, asseyez-vous et appréciez le visuel audio qui recrée virtuellement toutes les peintures qui ont été utilisé pour couvrir l’abside de l’autel central avec la représentation majestueuse, intemporelle et la plus sereine du Pantocrator présidant au cours de la chorégraphie céleste… peut-être vous vous sentirez transporté à une autre dimension plus élevée, réconfortant et calme. En tout cas, les tableaux prodigieux de Taüll ne vous donneront jamais l’angoisse ou l’anxiété, mais plutôt le contraire: la tranquillité, la dignité, l’élévation et la paix. Que demander d’autre ? Que pouvez-vous demander de plus? Pour compléter la visite, nous vous suggérons de visiter Caldes de Boi Caldes de Boi. L’endroit est fascinant.

Parc Nacional d’Aigües Tortes et Estany de Sant Maurici

Du village de Boí, vous pouvez accéder au Parc National Aigüestortes i Estany de Sant Maurici. Vous avez juste besoin de prendre un taxi en jeep de Boí ou monter sur votre propre voiture au parking de la Molina et continuer à pied à l’entrée. Là, vous pouvez commencer une promenade circulaire agréable le long du Planell d’Aigüestortes suite à une piste bien marquée entre les forêts luxuriantes de la rivière, de larges prairies et des passerelles en bois confortable sur les eaux douces et sinueuses de l’eau. Cette excursion est adaptée aux personnes à mobilité réduite. Si le jour le permet, vous pouvez également prendre le sentier qui monte au refuge Estany Llong, qui est situé à une courte distance du lac lui-même. À mi-chemin à travers vous arriverez à travers le lac Llebreta. Sur le chemin du retour, nous vous conseillons de suivre la Ruta de la Llúdriga (piste de la loutre) qui suit par le cours du torrent. Vous passerez par les différents niveaux du Salt de l’Esperit où les cascades d’eau vive se combinent avec les piscines vertes et profondes correspondantes. Vous constaterez que l’environnement est privilégié, accessible, ouvert, vierge et réconfortant, ainsi qu’une authentique symphonie pour les sens.

Caldes de Boí

Pour arrondir l’excursion, n’hésitez pas d’aller à Caldes de Boí pour visiter les Bains de Caldes de Boí. L’endroit est fascinant et de fronde vraiment verte. Si vous le souhaitez, vous pouvez aller jusqu’au fond de la vallée où vous trouverez le lac (barrage) de Cavallers avec le point de vue du barrage qui offre une vue parfaite de l’amphithéâtre des falaises montagneuses au nord et la vallée de Boí de forêts épaisses et vertes au sud.

Logement :

Hotel Manantial – Balneari Caldes de Boí (Caldes de Boí) ****
Hotel Cotori (Pont de Suert)***

6. Vielha

À voir :

Vous continuerez votre tour des Pyrénées, en retournant au Pont de Suert et en prenant la N 230 qui vous emmènera à la vallée de Vielha, après avoir traversé le tunnel de Vielha.

Vielha est la capitale (3 000 habitants) du Val Aran avec sa propre personnalité et sa propre langue (la langue Aranès est une variété Gasconne de l’occitan). Culturellement, c’est un pays occitan avec un relief montagneux rugueux, mais avec des prairies ensoleillées à mi-hauteur, des pâturages abondants, des cultures, des sources chaudes et abondantes ressources forestières. La rivière Garona ainsi que son affluent la rivière Nere, traverse la capitale et le Val Aran. L’église paroissiale de Sant Miquel est sans aucun doute le bâtiment historique le plus riche (porte, tour, retable, orgue et Baptistère). Construit sur plusieurs périodes (XIIe-XVIIe siècles). Le Crist de Mijaran est la pièce religieuse la plus précieuse de la vallée. C’est un buste de Christ qui faisait partie d’un groupe sculptural de style roman, de bois polychrome, appelé «descente de la Croix» de proportions naturelles et typique de la région des Pyrénées. Si vous voulez plonger dans l’histoire vous pouvez visiter la tour du général Martinhon (XVIIIe siècle) où est le Musée de Val Aran. Dans le village de Les (23 kms de Vielha) vous pouvez visiter la compagnie de pisciculture intéressante de Nacarii produisant le caviar d’esturgeon d’origine russe.

Si vous avez envie de faire une excursion dans les bois, nous vous suggérons deux alternatives:

Uelhs deth Joeu à Artiga Lin

Prenez la route de Vielha à la France (N 260) et à 9 km vous trouverez l’indication de Artiga de Lin. Suivez-le et roulez 9 kms sur une piste de forêt secondaire mais pavée qui vous conduira à un bel endroit pour contempler les montagnes , la forêt luxuriante et le cours d’un torrent tonnerre et puissant qui jaillit juste là (Uelhs deth JOEU). L’eau vient de la zone de la Aneto, elle s’infiltre dans le fora d’Aigualluts (versant méditerranéen) et réapparaît avec force ici à Uelhs deth Joeu (versant atlantique).

Saut deth Pish

Prenez la route de Vielha à la France (N 260) et à 6 km vous rejoindrez Pont d’arròs. Vous y trouverez l’indication de Saut deth Pish. Suivez-le et conduisez environ 12 kms sur une piste de forêt secondaire mais pavée qui vous conduira à une double cascade qui forme des gorges profondes qui captiveront vos sens.

Dans le Val Aran tout le monde vous recommandera de développer un certain courage d’alpinisme et de partir pour le circuit des lacs Colomèrs, un ensemble de lacs (48 au total!!) dans et autour du cirque Colomers ou un ensemble abrupt de montagnes disposés dans un cercle avec raide ravins. Il y a un sentier de randonnée qui couvre le circuit en environ 3 heures et une différence de niveau de 600 m. Pour ce faire, vous devez vous rendre à Salardú en prenant la C 28 de Vielha et de là, remonter la vallée de Aiguamòg à Tredòs et Bahns de Tredòs. Là, vous devez laisser votre voiture et prendre un taxi de montagne à l’abri de Colomèrs à 2 135 m. Là, vous pouvez commencer votre expédition… et profiter de la nature la plus primitive et sauvage! Vous pouvez vous tester et prendre un bain dans certains lacs: il est très sain! Visitez le site web de l’hôtel de ville : www.vielha-mijaran.org

Logement :

Hotel El Ciervo (Vielha) **
Hotel Eth Solan (Vielha) ***
Hotel Eth Pomer (Vielha) *** www.hotelpomer.com
Hotel Albares (Vielha) ***
Hotel Petit Lacreu (Salardú) ***
Hotel & Spa Casa Irene (Arties) ****

7. Espot

À voir :

Tôt ou tard, vous reviendrez, fatigué et satisfait, à votre point de départ dans Salardú et vous continuerez votre voyage en prenant la C 28 conduisant le Port de la Bonaigua et puis en suivant la C 13 à Llavorsí. Vous serez entré dans la région du Pallars Sobirà. La descente du Port de Bonaigua est un zigzag spectaculaire qui vous permet d’admirer la géologie et la botanique de Vall Àneu de tous les angles. Il faut y aller doucement et la patience a sa récompense !

Avant d’arriver à Llavorsí, vous verrez le petit village de la Guingueta et ensuite vous suivrez la rive du barrage de Torrassa. Ensuite, vous arriverez à une jonction avec la LV 5004 à Espot que vous avez à suivre.

Espot est un petit village avec une tour de guet médiévale et un pont roman sur la rivière Escrita. Il est, cependant et principalement, une porte d’entrée vers le Parc national d’ Aigües Tortes i Sant Maurici. Vous devez louer un taxi pour le lac de Sant Maurici, car les voitures privées ne sont pas autorisés. Là vous pouvez voir l’un des plus beaux spots dans les Pyrénées catalanes. On se sent très petit devant les immenses et majestueuses flèches rocheuses des deux Encantats, le grand (2,747 m) et le petit (2,738 m), mais fascinée par le miroir plat, immobile et verdâtre des eaux du lac de Sant Maurici. Vous pouvez suivre le sentier sur la rive droite et traverser les forêts parfumées de sapin et de bouleau jusqu’à ce que vous atteigniez une cascade tremblante de la Ratera qui coule par un clocher de pierres énervées, aller jusqu’au lac de Ratera et enfin arriver au Mirador de Estany, un point de vue stratégiquement situé pour capturer l’ensemble du cadre géologique d’un seul coup d’œil: le lac, la forêt et les crêtes des encantas. Et comme musique de fond, le tremblement de l’eau vous accompagne toujours. À ce stade, vous pouvez soit aller en avant pour terminer la visite autour du lac et revenir au point de départ ou revenir en arrière. La route circulaire est de près de 7 km de long et environ 3 heures. Visitez le site web de l’hôtel de ville : www.espot.cat

Llavorsí

Après la visite, vous retournerez en prenant la C 13 jusqu’à ce que vous arriviez à Llavorsí.

Llavorsí est un petit village du comté de Pallars, où le confluent des rivières Noguera Pallaresa et Noguera de Cardós se trouve. Et c’est le carrefour de la Vall Àneu, de la Vall de Cardós et de la Vall Ferrera, très encombrées par le tourisme de randonneurs.

Logement :

Hotel Roca Blanca (Espot) ***
Hotel Saurat (Espot) ***
Hotel Roya (Espot) ***
Hotel Spa Riberies (Llavorsí) ****
Hotel Pessets (Sort) ***

8. Sort

À voir :

À Llavorsí vous devez continuer le long de la C 13 à Sort, toujours en suivant le cours de la rivière Noguera Pallaresa

Sort est un petit village de 1 500 habitants, animé, ensoleillé, beaucoup visité par le tourisme de passage aux Pyrénées et l’amateur de tourisme des sports nautiques de l’aventure, comme le rafting profitant des eaux blanches de la rivière.

A dix minutes de Sort, dans le petit village de Pujalt nous recommandons vivement une visite à un musée curieux et complet des papillons de la Catalogne. Avec plus de 4 000 spécimens exposés, vous serez en mesure de connaître non seulement les espèces locales et leur biologie, mais aussi des détails sur le mimétisme, le dimorphisme sexuel, géographique et saisonnier, les relations avec d’autres insectes, la symbiose et les adaptations à l’environnement.

De Sort, vous continuerez vers le Sud en prenant la N 260 et vous vous arrêterez à Gerri de la Sal, un petit village d’origine médiévale, qui avait des ressources salées importantes. Là, vous devez visiter le Monastère de Santa Maria, déclaré patrimoine culturel d’intérêt national (monument historique) déjà documenté au IXe siècle. Il avait eu un vaste patrimoine et la domination. L’unique clocher à trois étages du Campanile se distingue.

Vous continuerez votre itinéraire sur la N 260 et vous arriverez à la gorge de la Collegats qui est le passage naturel entre Pallars Sobirà et Pallars Jussà. Il s’agit d’une brèche ouverte entre de très hauts murs de roches calcaires de tons rougeâtres d’environ 5 km où la rivière Noguera Pallaresa coule vers le sud. Le détroit est impressionnant. Si vous êtes attentif et dévier par l’ancienne route, vous pouvez vous arrêter pour un moment et admirer le ravin appelé l’Argenteria qui est une sortie d’eau sur les murs qui ont formé des travertins humides et lumineux. L‘Argenteria a inspiré les poètes nationaux Jacint Verdaguer et Joan Maragall et il est dit que l’architecte Antoni Gaudí a été inspiré par elle pour concevoir la Pedrera de Barcelona…!

Une fois que vous avez vu ces merveilles architecturales et géologiques, vous descendez à travers les vallées des Pyrénées le long de la N 260 jusqu’à la Pobla de Segur, puis la C 13 à Tremp et enfin Balaguer où vous allez mettre fin à votre itinéraire des Pyrénées. Adieu et bonne chance! Visitez le site web de l’hôtel de ville : www.sort.cat

Télécharger l’itinéraire complet